:

...

09.01.2023 02:09

˅

https://interaffairs.ru/news/show/35718

2022 ., .

. .

:

!

!

. (-).

, , , ! , , .

, .

, - . .

, , , , .

: 1- , . . , , . .

, , , , , , , .

, , , . , , , , , .

, , , . .

: , , , , ?

, . , !

, , . , . .

, , 1991 , , .

, , , . - , , , , !

, . , , , , , !

, . . - .

, , , - , , .

, , , ? , - . , . , , , : .

, , , , . : . , (lAmérique ne fait pas partie de lEurope. Je crois lavoir découvert sur la carte).

. .

, .

. .

, , . , (le droit de propriété) . . , , ?

.

: . - , - En France, on na jamais considéré la Russie comme un ennemi. Je suis pour le développement de lamitié franco-russe et je nai jamais envoyé et je nenverrai jamais des armes aux gens qui se seraient battus contre la Russie soviétique.

( ), . , , , . , .

, . .

. , , ?

.

, , , , , . , , , , .

, , .

, , , , .

: - Il existe un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde.

.

, , .

! , , , , , , , .

, , , - Seuls comptent, appuyés sur les fondements politiques, la patine des siècles et la capacité des pays à rester grands.

1966 : , , - La visite que jachève de faire à votre pays, cest une visite de la France de toujours à la Russie de toujours.

Pierre De Gaulle a dit

Discours de Pierre de Gaulle à lAmbassade de Russie en France, à loccasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie, le 14 juin 2022.

Bonjour !

Au nom du peuple français, je salue cordialement le peuple russe et ses dirigeants et le Président Vladimir Poutine.

Vos Excellences, Mesdames, Messieurs les Officiels, Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie, au nom de ma famille et de mon père, lAmiral de Gaulle, de nous inviter pour la célébration de votre fête Nationale.

Nos peuples sont liés par de longues années damitié et par le sang versé contre les Nazis.

Cest loccasion pour moi de répéter que la relation franco-russe était pour le Général de Gaulle dune importance toute particulière.

La France et la Russie sont proches lune de lautre mais aussi unies par la conscience de leur communauté dintérêts et de destins.

Plus encore, la Russie était vue par mon grand-père comme lallié de revers indispensable à sa sécurité mais parce quelle participait à sa conception de léquilibre de lEurope et de sa place de lEurope dans le monde.

Le Général disait même : La décision funeste de Napoléon dattaquer Alexandre 1er est la plus lourde erreur quil ait commise. Rien ne ly forçait. Cétait contraire à nos intérêts, à nos traditions, à notre génie. Cest de la guerre entre Napoléon et les russes que date notre décadence.

Je viens ici pour affirmer une nouvelle fois haut et fort, quil est de lintérêt de la France de garder de bonnes relations avec la Russie et de dire quil faut que nous travaillions ensemble en vue daider à lunion et à la sécurité de notre continent, ainsi quà léquilibre, au progrès et à la paix du monde tout entier.

Chacun reconnaît aujourdhui la responsabilité des États-Unis dans le conflit actuel, le rôle funeste de lOtan qui sélargit sans cesse et la politique inconsidérée du Gouvernement Ukrainien.

Ce dernier, fort de belles promesses et nourri dillusions américaines et européennes, a conduit une politique très condamnable à légard des populations russophones du Donbass, multipliant discrimination, spoliation, embargos et bombardements.

Les Occidentaux ont malheureusement laissé faire Zelenski, ses oligarques et les groupes militaires néo-nazis senfermer dans une spirale de guerre.

Cet aveuglement est lourd de conséquence pour le peuple ukrainien.

Mais ne nous y trompons pas : que veulent les Américains si ce nest provoquer une nouvelle confrontation Est-Ouest, dont le seul but est daffaiblir et de diviser lEurope pour imposer leurs directives, leur économie et leur système ?

Depuis la première guerre mondiale, les Américains ont conclu un pacte pour établir un équilibre nécessaire des forces en Europe et sassocier à la sécurité du continent européen.

Ce nest pas en organisant une escalade militaire systématique en Ukraine, quils respecteront leur engagement, ni leurs grands principes de liberté et de démocratie !

Les États-Unis sont dans lerreur, lOtan est dans lerreur, dont lexpansionnisme débridé et irréfléchi conduit inexorablement au déséquilibre du Monde et à linjustice.

Les belles promesses des Américains de ne pas élargir lOtan à lEst, ni au Nord, nont pas été respectées.

Les accords de Minsk nont pas été respectés.

La réalité, cest que les Américains nont jamais accepté, ni lOccident avec eux, quaprès la difficile transition de 1991 et la reconstruction qui a suivi, que la Russie ne sintègre pas dans son monde unipolaire.

Les Américains ni lEurope, nont jamais accepté que la Russie se transforme selon le modèle occidental, à son image.

A cause de cela et demblée, le Président Poutine fût perçu comme un dictateur, alors que cest un grand leader pour son pays !

Les États-Unis nont jamais non plus accepté la perte du rôle du dollar comme monnaie prépondérante dans le règlement des échanges internationaux dans le monde.

Le pire est, que dans cet aveuglement, ils ne font que renforcer, en déplaçant les intérêt économiques et financiers à lEst, la position de la Chine et de la monnaie chinoise quils veulent aussi combattre ! Les sanctions, qui sont celles de la politique du faible, sont inopérantes, sauf à affaiblir les Européens et autres nations du monde.

Les Africains eux-mêmes, par lintermédiaire du Président de lUnion Africaine, Monsieur Macky Sall, sen inquiètent considérablement. En provoquant une crise économique profonde, systémique et durable qui nous touche déjà tous, du prix du pain, au chauffage et aux carburants mais aussi par la pénurie agro-alimentaire, des matières premières et des métaux industriels quelle entraîne, les Américains affaiblissent les Européens à leur profit.

Aura-t-on oublié que depuis au moins un siècle, toutes les crises financières majeures viennent des États-Unis ?

Notre dollar, votre problème disait Henry Kissinger.

Les Américains nous tiennent toujours par leur endettement, quils exportent. En imposant aussi un modèle culturel et social qui repose sur le culte de la jouissance et de la consommation, les Américains sapent le socle de nos valeurs traditionnelles et les deux piliers de la civilisation que sont la famille et la tradition.

LEurope et bien sûr la France ont tout à perdre à senfermer dans cette escalade militaire et idéologique voulue par les États-Unis et lOtan.

Charles de Gaulle le disait : lAmérique ne fait pas partie de lEurope. Je crois lavoir découvert sur la carte.

De la conjoncture actuelle, terrible et redoutable, La France peut et doit jouer un rôle capital. La France et la Russie sont toutes deux filles de lEurope.

La France ne doit pas oublier quelle est lainée des nations européennes et quaucune na derrière elle une aussi longue trainée de gloire.

Mon grand-père a toujours soutenu et défendu limpérative nécessité, même aux moments les plus difficiles de lhistoire, de construire et préserver une relation forte et partagée avec la Russie.

Il aimait la Russie. Nous aimons, ma famille et moi, la Russie et son peuple.

Le peuple russe, dont le droit de propriété est si injustement bafoué partout dans le monde.

Cela me rappelle les pires moments de loccupation et du régime de Vichy en France.

Et les artistes, les sportifs russes, sont-ils aussi responsables ?

Cette politique systématique et aveugle de confiscation et de discrimination du peuple russe tout entier est scandaleuse et me choque considérablement.

Permettez-moi de citer encore une fois le Général de Gaulle : En France, on na jamais considéré la Russie comme un ennemi. Je suis pour le développement de lamitié franco-russe et je nai jamais envoyé et je nenverrai jamais des armes aux gens qui se seraient battus contre la Russie soviétique.

Les Américains donnent de largent (et des armes), nous les payons en parts dindépendance.

Je regrette que le Gouvernement français se commette dans cette soumission à lOtan et donc à la politique américaine.

Je déplore, que de par la volonté de certains présidents français, la France se soit dissoute dans lOtan.

Or, le Général de Gaulle sest toujours efforcé de maintenir lindépendance de la France dans le commandement intégré de lOtan.

LOtan absorbe lEurope. Depuis, les Américains ne parlent plus à la France et ne nous considèrent plus comme une nation forte et indépendante.

Faut-il rappeler le camouflet récent subi par la France dans la rupture brutale et unilatérale du contrat dachat des sous-marins australiens par lAustralie, Membre du Commonwealth et qui fût orchestré par les anglais et les américains ?

La France peut-elle se contenter, outre sa perte de souveraineté, des trois jours davance en munitions et en carburant que lui octroie lOtan ?

Je ne comprends pas la politique du Président français. Fort de ses convictions, de son armée et de la force de dissuasion quil a lui-même construite au grand dam des Américains, le Général de Gaulle a eu la détermination de sortir de lOtan, tout en restant comme membre de droit de lAlliance Atlantique.

Je souhaiterais que le Président français ait ce courage et cette volonté, plutôt que de subir les affres de la pensée unique et de la politique commune imposée par les Américains, qui le rendent dépendant.

De la même manière, je ne me reconnais pas dans la France daujourdhui, dans cette politique du en même temps , qui nous affaiblit.

Je ne me reconnais pas dans labandon actuel des valeurs, de notre histoire, de notre culture, de nos grands principes de liberté, du devoir et de la sécurité.

Le Général de Gaulle écrivait: Il existe un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde.

Notre but est et doit rester détablir une entente européenne entre lAtlantique et lOural.

Au milieu des alarmes du monde et des dangers de la crise actuelle, la France peut et doit, à nouveau, peser de tout son poids et chercher un arrangement avec les pays belligérants et la Russie en particulier. On ne fait pas la guerre tout seul !

Cest une conviction que les idéologies, donc les régimes qui les expriment, en Ukraine comme ailleurs, ne sont que de passage. Seuls comptent, appuyés sur les fondements politiques, la patine des siècles et la capacité des pays à rester grands .

Comme le disait le Général de Gaulle en 1966 lors de son deuxième voyage en Russie : La visite que jachève de faire à votre pays, cest une visite de la France de toujours à la Russie de toujours.

Je vous remercie.

https://france.mid.ru/upload/iblock/106/cuo4clrf7aq0i3kqgwhv874pijlsziqk.pdf

Grandson of Charles de Gaulle defends Russia and slams EU

08.01.2023

Pierre de Gaulle, the grandson of former French President General Charles de Gaulle, has shared his opinions on the war and has defended Russia, which he believes is being conspired against.

The grandson of former French President General Charles de Gaulle said the West had planned a conspiracy against Russia in advance and believes Putin is just defending himself against sanctions.

Speaking to AgoraVoxat the Russian Centre for Science and Culture, Pierre de Gaulle said that he considers it extremely important for France to maintain and develop relations of mutual understanding and cooperation with Russia, primarily through historical ties, the common destinies that unite us.

He added: Europeans should not forget that only maintaining relations with Russia is a guarantee of stability and prosperity in Europe and in the world. Unfortunately, the consequences of the current crisis are reflected primarily in Europe.

Of course, the whole world suffers as a result of anti-Russian sanctions. But above all, Russias recent partners in Europe are suffering, and France is among them. This crisis greatly weakens the balance that my grandfather always tried to maintain, even in the most difficult times.

Speaking about Russian and French historical relations, Pierre de Gaulle added: France managed to maintain this balance throughout the Cold War, it began to be established between France and the USSR immediately after the Second World War.

After all, then Russia found itself in the same camp with the countries that defeated the Nazi occupiers, and therefore with France. And that is why my grandfather always, always tried to maintain respectful relations with Russia.

The grandson of Charles de Gaulle, who was also a French army general, said that he believes it is in Frances interest to continue this policy and to maintain a balance between East and West in our policy, because this is essential for the stability of Europe.

He then slammed the US for its part in the war.

He said: I think that public opinion in France is beginning to understand what the evil game of the Americans is today. By using lies primarily when communicating with allies within NATO, the United States has managed to use the Ukrainian crisis to destabilise Europe.

The Americans, as it were, cut off Europe from Russia, set the Europeans against the Russians. Why would they do that? Because Europe in alliance with Russia could be a strong bloc both politically and economically, culturally and socially in general, up to 500 million people live in the EU and Russia, he added.

Ever since the Vietnam War and the economic crises that followed, Americans have always tried by force, cunning and other dishonest means to make up for the loss of their economic and political influence, although it is inevitable.

In particular, the Americans are trying to slow down the dollars loss of its status as the only (that is, monopoly) world exchange currency. And this policy continues.

Speaking about the EU, de Gaulle was quick to accuse the European Commission of being a haven for thieves.

With regard to Europe, my grandfather really advocated a Europe of nations, that is, for each country to cooperate with others in the name of the European Union, economic and political, but with a certain autonomy in politics and decision-making, the Frenchman said.

Instead, we ended up in a system dominated by a technocracy that imposes its directives on each of the member states. This technocracy is, unfortunately, extremely corrupt.

He added: For some reason, they stopped writing about this in the press, but when Ursula von der Leyen was appointed President of the European Commission, she was also credited with the remaining unexplained expenses of about 100 million euros associated with the hiring of external consultants, consulting firms, when she was defence minister.

These questions are passed over in silence. There is also a lot of talk about the ties between the President of the European Commission and pharmaceutical companies. Let me remind you that her son works for an American biotechnology company and that the CEO of Pfizer was recently called twice to testify about strange contracts with his company. He was supposed to speak before the European Commission. But both times he refused.

I would like a little more honesty and transparency at the level of the European Commission, which adopts certain laws. After all, when we talk about the leaders of the European Commission, we are talking about people who were not elected by the citizens of European states, he said.

Unfortunately, these gentlemen from the European Commission still do not know how to keep their word. Its a disaster, but todays European leaders are like that. I would like at least a little more transparency in their actions.

https://en.interaffairs.ru/article/grandson-of-charles-de-gaulle-defends-russia-and-slams-eu/

Nouvelle intervention de Pierre De Gaulle sur le conflit en Ukraine et sur lavenir des relations franco-russes

27 décembre 2022

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouvelle-intervention-de-pierre-de-245717

L'Association Dialogue Franco-Russe propose un entretien exceptionnel avec Pierre De Gaulle, conseiller en stratégie et finance d'entreprises, le petit fils du Général DeGaulle.

Irina Dubois:

Bonjour Monsieur De Gaulle. Merci dêtre avec nous aujourdhui au dialogue franco-russe. Vous faites du conseil en stratégie et finance dentreprise, vous avez 15 ans dexpérience en direction des banques privées et il est sans doute inutile de rappeler les hauts faits de votre grand-père le général de Gaulle. On est en 2022 et cest une année sans précédent et très très complexe, difficile pour les relations franco-russes. Cest en quelque sorte une année antirusse, je dirais, sans parler de la politique.

Et quand même à partir du mois de septembre-octobre il y a de plus en plus de personnalités, modestement, qui se prononcent pour la normalisation de nos relations entre la France et la Russie, et vous en faites partie. Pourquoi pensez-vous que ce soit si important pour la France de ne pas se séparer de la Russie?

Pierre De Gaulle:

Bonjour Madame. Je vous remercie de votre accueil et de me donner loccasion de mexprimer dans cette maison de la culture qui célèbre tout ce qui unit le peuple français et le peuple russe par la culture.

Bien entendu je pense que cest extrêmement important pour la France de garder et de préserver, de promouvoir une relation dentente et de coopération avec la Russie tout dabord par les liens historiques la communauté de destins qui nous unit et aussi parce que préserver et garder une relation avec la Russie est la garantie dune stabilité et de la prospérité en Europe et dans le monde et que malheureusement les conséquences subies de la crise actuelle se répercutent en Europe dans le monde et en France et que tout le monde en souffre, tout le monde en souffre et que ça fragilise grandement cet équilibre que mon grand-père sest toujours efforcé de préserver, même au moment les plus difficiles de lhistoire et tout au long de la guerre froide, mais partant aussi, de la deuxième guerre mondiale. La Russie étant un des pays dans le camp des vainqueurs avec la France contre loccupant nazi, mon grand-père sest toujours efforcé de préserver cette relation avec la Russie toujours, toujours.

Et je pense quil est de lintérêt de la France de continuer cette politique et de continuer cet équilibre parce que cest essentiel à la stabilité de lEurope. Je pense que lopinion publique commence à prendre conscience du jeu pervers et des mensonges américains et en particulier de lOTAN, dutiliser cette crise ukrainienne pour déstabiliser lEurope, que lEurope alliée avec la Russie représente un bloc fort aussi bien politiquement, que économiquement, que culturellement, que socialement, denviron 500 millions de personnes, que depuis la guerre du Vietnam et depuis les crises économiques qui ont succédé, liées notamment à labandon de létalon or sur le dollar, les Américains ont toujours essayé par la force, par la ruse, et par leur politique, essayé de rattraper cette perte dinfluence à la fois économique, à la fois politique, de rattraper la perte dinfluence du dollar comme seul monnaie déchange dans le monde et que cette politique continue.

Je voudrais dire Je me révolte et je minsurge contre cette malhonnêteté intellectuelle dans la crise ukrainienne parce que les déclencheurs de guerre sont les Américains, les déclencheurs de guerre sont lOTAN, et je voudrais citer comme preuve les déclarations récentes de Madame Merkel qui a dit quelle navait jamais eu lintention dappliquer les accords de Minsk, les accords de Minsk qui ont été négociés et signés pour garantir la sécurité, lintégrité et le respect des populations russophones du Donbass et que les Allemands et les Français se sont portés garants de ces accords pour léquilibre, la stabilité et la protection des populations dans cette région.

Madame Merkel, en disant quelle navait vu jamais eu lintention dappliquer les accords de Minsk a tout fait pour laisser lOTAN armer lUkraine, a tout fait pour poser les bases de ce conflit et je trouve que cest grave parce quil y a des millions de personnes qui en souffrent.

En autorisant cette expansion nationaliste ukrainienne elle a laissé entre 16 et 18000 personnes se faire tuer, être bombardées. Elle a laissé ces populations ukrainiennes nationalistes annihiler la culture russe, annihiler le sentiment même de leur appartenance à la Russie. Elle a annihilé leur possibilité de pratiquer la langue et elle a laissé malheureusement ces crimes sinstaller. Ça veut dire que sciemment ils ont contribué à cette guerre et sciemment ils ont contribué à cette escalade. Les États-Unis continuent malheureusement cette escalade militaire dont les populations ukrainiennes sont les premières à souffrir mais aussi les populations européennes.

Lampleur le nombre et la profondeur des sanctions montrent que tout ça a été organisé très longtemps à lavance et quil sagit en fait dune guerre économique aussi, dont les Américains sont les bénéficiaires. Les Américains vendent leur gaz 4 à 7 fois plus cher aux Européens quil ne le font pour leur propre pays et malheureusement chacun dans son quotidien en souffre en Europe parce que tout cela provoque une crise économique et financière qui est absolument sans précédent et ma foi on vous dira: mais cest la faute des Russes, très bien, mais les Russes se défendent, parce que cest 11000 sanctions qui ont été prononcées contre eux, plus un neuvième train, encore de sanctions, qui a été décidé hier et bien ma foi cest tout à fait légitime et normal que les Russes se défendent.

On est dans le modèle je dirais actuel où les qualités fondamentales du patriotisme, de lamour de la patrie et de la défense du peuple sont considérés comme anormales je pense que cest très grave et encore une fois je suis heureux quun certain nombre de personnalités politiques du monde intellectuel, du monde économique et des élites reviennent à des considérations déquilibre, reviennent à une certaine logique et reviennent à ce qui a toujours fait lhistorique des relations entre la France et la Russie, cest-à-dire préserver cet équilibre, préserver lentente, préserver la coopération, préserver le dialogue des civilisations et je pense à lapproche de Noël à tout ce qui nous unit pour le futur et pour notre communauté de destin.

Donc pour moi cette nécessité, cet impératif de garder une bonne relation avec la Russie et, ma foi, cest non seulement parfaitement légitime mais cest aussi un devoir pour lEurope et la stabilité dans le monde et en Europe.

Irina Dubois:

Exactement puisque vous parlez de la stabilité nous au dialogue franco-russe on parle beaucoup de souverainisme, de souveraineté des États. Cette fameuse formule du général de Gaulle, lEurope des nations nexiste plus, nexiste pas. Comment peut-on construire une relation internationale indépendante dans le monde globalisé daujourdhui?

Pierre De Gaulle:

Alors en ce qui concerne lEurope mon grand-père était effectivement partisan dune Europe des nations cest à dire où chaque pays coopérerait en vue dune Union européenne à la fois économiquement et politiquement, mais aussi avec une certaine autonomie évidemment politique et de décision.

On se retrouve dans un système même où il sagit dune technocratie qui impose des directives qui doivent être appliquées dans chacun des États membres, une technocratie qui est malheureusement extrêmement corrompue. On nen parle plus maintenant, mais à lépoque, lorsque la présidente de la Commission européenne avait été nommée elle a quand même laissé derrière elle une ardoise denviron 100 millions deuros de frais inexpliqués en ce qui concerne lemploi de consultants extérieurs, de cabinets de conseil, lorsquelle était ministre de la défense.

Ces questions sont passées sous silence. On a parlé beaucoup aussi des liens qui unissaient la présidente de la Commission européenne avec les industries pharmaceutiques. Je rappelle que son fils travaille pour une entreprise de biotechnologie américaine et que récemment en ce qui concerne les liens entre madame Van der Leyen et le PDG de Pfizer, par deux fois le PDG de Pfizer a été appelé à témoigner, à se prononcer devant la Commission européenne. Par deux fois il a refusé.

Jaimerais bien quil y ait un peu plus dhonnêteté, de transparence au niveau de la Commission européenne qui édicte certaines lois. Eux qui sont des gens qui ne sont pas élus, qui nont en aucun cas le respect de la parole donnée. Cest malheureusement là le mal. Les dirigeants européens daujourdhui. Jaimerais bien quil y ait un peu plus de transparence.

Récemment on a vu dans laffaire du Qatar, des valises de billets qui sétaient étrangement retrouvées au domicile dune des présidentes de la Commission européenne.

Donc au moment où on est dans une crise majeure, une crise politique, une crise économique, encore une fois parfaitement voulue et orchestrée à dessein par les Américains et par lOTAN, je voudrais encore une fois un peu plus de transparence et dhonnêteté dans le dialogue et surtout le respect de la parole donnée. Encore une fois si lAllemagne, si la France, si lOSCE, qui sétaient portés garants des accords de Minsk avaient respecté leur parole ne serions pas dans la situation actuelle.

Irina Dubois:

Le général voulait toujours poursuivre, et vous venez de le dire, la relation avec la Russie à toute époque. Et dans ses Mémoires de guerre, justement hier avant notre rencontre, je lisais les extraits de son voyage en Russie, en 1944 quand il a rencontré Staline et je me permets donc de citer:

Je notais à quel point le fait que la Russie et la France sétaient séparées lune de lautre avait influé sur le déchaînement des ambitions germaniques. Face au danger germanique laction commune de la Russie et de la France était dans la nature des choses.

Le général considérait la relation franco-russe naturelle, ce quil répète à plusieurs reprises dans différents extraits de ses mémoires.

Jai envie de vous demander est-ce que vous pensez que le gaullisme actuellement est encore vivant en France? Qui sont ces politiques peut-être à votre avis, si vous voulez les nommer ou pas, ou justement comme lhéritage du général.

Pierre De Gaulle:

Ecoutez je ne vais pas prendre parti pour un homme politique en particulier en France, si ce nest que je suis contre la politique qui est pratiquée actuellement par le Président de la République et son gouvernement, notamment en ce qui concerne la relation avec la Russie. Je pense que comme jai dit souvent dans des interviews on ne fait pas du en même temps avec des pays aussi forts, aussi entiers, aussi importants que la Russie, que la Chine ou que même lAlgérie.

Cest ne pas comprendre la culture russe et ne pas comprendre la mentalité. Cest aussi ne pas respecter tout lhistorique, toute lancienneté, toute la proximité des relations que lon a eu avec la Russie.

Quant aux gaullisme, et bien cest un héritage, cest un exemple, cest la capacité à en toute chose promouvoir la grandeur de la France, de la nation et du pays, qui sont des valeurs normales et fondamentales, qui sont malheureusement décriées aujourdhui.

Votre président justement avait lancé une émission, je crois que ça sappelait valeurs essentielles ou réalités essentielles, vis-à-vis de la de la jeunesse russe, où on honorait la patrie, le lever du drapeau et les valeurs patriotiques et damour de la nation. Cest tout à fait normal. Jai été élevé dans cet environnement.

Dans beaucoup de pays comme comme lAlgérie, comme la Chine, comme le Royaume-Uni, les États-Unis, mais on célèbre la levée des couleurs, le drapeau, lamour de la patrie. Cest tout à fait normal et maintenant cest érigé en anormalité par un système qui tend à déconstruire les valeurs essentielles qui sont la famille, la tradition et la religion, et heureusement dans votre pays le président Poutine maintient ces valeurs et jaimerais bien quen France il y a un leader politique qui fasse la promotion de ces valeurs et de la grandeur de la France.

Lhéritage du général de Gaulle cest effectivement une certaine idée de la France. La France présente sur la scène internationale, mais aussi la France qui se donne les moyens de sa politique. Cest aussi lhéritage dun leader charismatique avec une vision, une véritable stratégie et une légitimité républicaine.

Je pense que développer une relation à linternational de façon indépendante, cest avoir évidemment les moyens de sa politique mais avoir aussi toute cette perspective danticipation de décision, cest avoir une stratégie claire, cest avoir une vision claire, cest avoir des messages francs, des messages précis, une véritable stratégie pour les Français et pour le peuple, que cest ce que ces leaders représentent puisquils sont au service du peuple.

Ils sont au service de la nation, ils sont au service de la patrie et ils doivent en toute chose promouvoir et porter les valeurs de leur pays.

Malheureusement je ne vois pas de figures émergentes en France qui reprennent ce flambeau, mais mon grand-père a œuvré toute sa vie pour la grandeur de la France, il a aussi laissé un héritage et cet héritage, il est entre les mains des Français. Il est écrit par lhistoire et il nous appartient, à chacun, de continuer cette œuvre et de reprendre le flambeau.

Irina Dubois:

La société en France est fractionnée par rapport à la situation du conflit en Ukraine, en catégories de gens qui pensent que de toute façon peu importe ce que fait la Russie, ils sont contre parce que ils la considèrent comme une dictature, un pays qui na rien à voir avec les valeurs démocratiques de lEurope, il est un autre catégorie qui pense que finalement les intérêts économiques de la France ne sont pas en Ukraine et ne sont pas liés avec ce conflit là, et bon, il y a ceux qui, je pense, sont assez indifférents par rapport au conflit. Et il y a une catégorie de gens qui croit vraiment que cest le combat de civilisation, quelque chose qui dépasse juste la guerre en Ukraine et vous en avez parlé juste au tout début est-ce que vous pourriez développer un petit peu plus cet aspect?

Pierre De Gaulle:

Oui, alors ce conflit a des répercussions dans le monde et dans lEurope. Cest provoqué par la volonté des Américains et de lOTAN et largement entretenu par la Commission européenne. Une crise fondamentale et majeure qui touche le quotidien de tous.

Oui, jai eu des témoignages de petits artisans, de petits commerçants, de gens qui souffrent de cette situation, des boulangers. À peu près 50% dentre eux sont en faillite aussi bien en France quen Belgique et en Europe parce que leur facture délectricité est passée de 1500 euros par mois à 5000, ce qui rend la poursuite de leur activité totalement impossible et ce qui va jeter des centaines de milliers de personnes en Europe au chômage et dans la crise.

Cette crise est grave parce que les répercussions vont beaucoup plus loin, ce que malheureusement les journalistes occultent, et la communauté intellectuelle qui catégorise pour éviter tout débat ou tout dialogue les gens entre prorusses ou pro-américains ou pro-Poutine, ou invoque je ne sais quelle dictature. Et bien il faut savoir que moins de 50% de laide qui est, enfin de laide, ou plus exactement des subventions qui sont accordées aux Ukrainiens arrive aux Ukrainiens. Il faut savoir que 50% des armes qui sont données aux Ukrainiens sont revendues sur les marchés internationaux pour alimenter les terroristes, pour alimenter des crises politiques, des conflits, pour alimenter des révolutions. Récemment, le gouvernement ukrainien a publié un catalogue de près de 1000 pages darmes qui sont destinées à être vendues en Amérique du Sud, en Afrique, dans les pays arabes, et qui vont alimenter le terrorisme partout dans le monde. Il sagit darmes lourdes et darmes légères.

Cest un des pays malheureusement les plus corrompus au monde. Je ne critique en aucun cas les Ukrainiens, mais le régime qui a été mis en place par les Américains en 2014 avec ce fameux coup détat ou Madame Nuland, qui est lorigine ukrainienne, tout comme ce Biden, sest exprimée en disant Fuck UE!. Pardonnez moi, je la cite, je la cite textuellement, cest à dire quau mépris de toute considération, même pour les Ukrainiens elle a instauré une dictature.

Je minsurge et je suis scandalisé quen France et en Europe on fasse lapologie dun bataillon qui sappelle Azov, qui utilise les mêmes emblèmes que ceux de la division Das Reich!

Mes parents ont combattu le nazisme, mes grands-parents, ils ont même été déportés pour des raisons de résistance et pour moi cest absolument scandaleux que lon fasse la promotion de gens qui ont massacré, tué, discriminé des populations dans le Dombass.

En 2019 déjà les déclarations du plus proche conseiller de ce qui allait être le président Zelenski, Arestovitch, disait dans une interview de février 2019 quil fallait absolument faire une guerre contre la Russie, quil la souhaitait et que de toute façon ils allaient recevoir subventions, armement, soutien de lEurope et de lUnion européenne, soutien de lOTAN et que lUkraine ne pouvait pas perdre.

Les Américains ont dailleurs totalement trompé la population ukrainienne et le gouvernement ukrainien en ce qui concerne la victoire tout à fait à mon avis irréaliste de lUkraine dans cette guerre parce que de toute façon le grand perdant de cette guerre cest la population ukrainienne elle-même et aussi par effet de conséquence lEurope avec toute la crise dans laquelle elle sest engouffrée de par la volonté des politiques.

Irina Dubois:

Cest très très triste en fait, cest la souffrance de lEurope, cest la souffrance du people.

Pierre De Gaulle:

Cest triste, mais je crois à cette résurgence, à ce retour aux réalités, cest pour ça que cest très important pour moi de dénoncer tous ces mensonges et toute la logique qui a conduit à ce conflit.

Mais dans ce conflit on essaie de nous faire croire que la Russie est isolée.

Cest totalement faux dabord parce quil y a des gens qui sont conscients des enjeux et des réalités à la fois en France en Europe et dans le monde, parce que cest ces personnes sont chargées de rétablir les vérités fondamentales, de dénoncer les mensonges et de dénoncer la logique qui a conduit à cette guerre.

Maintenant je crois aussi au renouveau, je crois aussi à la reconstruction qui suivra tout simplement parce que je reviens à ce que vous disiez de mon grand-père: on ne peut pas se passer de la Russie, on ne peut pas se passer de ce continent en soi. Cest pas tout à fait un continent mais cest en tout cas le plus grand pays du monde qui de par sa géographie, sa culture et son histoire représente un potentiel économique, politique, industriel, géopolitique et culturel absolument considérable.

La Russie dans cette crise tire parti à mon avis à juste titre dune réorientation des centres dintérêts politiques, économiques et financier vers lEst et sera un des arbitres de ce quon appelle lEurasie, cest-à-dire un continent fantastique qui réunit à la fois lEurope et lAsie et qui verra émerger des nouveaux centres de décision.

Malheureusement lEurope va rater le train de cette de cette opportunité qui est absolument fantastique, sachant que lEurasie est un continent qui se suffit à lui-même.

Alors je voudrais aussi dénoncer dans ce régime des sanctions lhypocrisie puisque on continue à acheter du pétrole russe, évidemment on ne peut pas sen passer. On continue à acheter du gaz russe, on continue à acheter des métaux industriels. 60% des métaux industriels sur les marchés mondiaux sont, je dirais, dominés par la Russie.

On continue à acheter luranium. Les Américains aussi ont continué à fournir, à acheter des aimants pour les réacteurs nucléaires de nouvelles génération et heureusement on continue dans ce qui nous unit cest-à-dire le destin commun historique et tout ce qui fait la communauté scientifique, ce qui fait les échanges de la de la communauté intellectuelle.

La Station spatiale internationale se poursuit grâce à cette coopération qui va au-delà de ce conflit et cest ce qui nous unit et cest ce quil faut absolument continuer.

Irina Dubois:

Justement il y a encore des choses qui nous unissent et cest notamment la culture à la veille des célébrations de Noël. Les Français vont célébrer Noël un petit peu plus rapidement, cest à dire avant Noël russe orthodoxe, quon va célébrer le sept janvier et justement au dialogue franco-russe comme on croit à nos liens historiques et culturels très très forts on organise un concert de Noël le 22 décembre prochain. Et est-ce que ce nest que la culture qui nous reste en ce moment, qui nous unit?

Pierre De Gaulle:

Il y a beaucoup dautres choses qui nous unissent. Je vous le disais et cest ce que soulignait mon grand-père: que la France et la Russie étaient toutes les deux filles de lEurope, avaient des origines communes et étaient liées par une communauté de destin et dintérêts.

Ça va bien au-delà de la culture. Ceci étant, la culture et les échanges économiques, cest ce qui rapproche les nations, cest ce qui nous unit et cest ce qui reste au-delà des conflits et des divergences dintérêts.

Ce que je voudrais dire aussi, cest que dans cette histoire commune, il faut, il faut faire la paix, il faut faire la paix et la paix et est inévitable.

La paix succède à tout conflit. Cest la paix qui relie les hommes.

Cette paix passe nécessairement par une restauration du dialogue, puis une entente, puis une coopération économique.

Cest ce qui a refait, je dirais ce qui a fait une continuité même au moment de la guerre froide, cest ce qui fait la continuité entre les peuples et je voudrais donner un message despoir et dunion parce que je crois en cette communauté de culture et de destin.

Je crois que ce qui nous unit, les relations entre la France et la Russie sont extrêmement anciennes, et tout le monde parle de paix actuellement.

Jai été un des premiers à dénoncer les mensonges, linjustice et la spoliation dont votre pays, dont votre peuple fait lobjet, ce que je trouve absolument scandaleux parce quon ne peut pas punir une nation, on ne peut pas punir un peuple pour des raisons de crise, sachant que cest contraire non seulement aux libertés fondamentales, cest contraire au droit international et cest une très grande injustice.

Je pense que nul autre nation depuis les persécutions juives pendant la deuxième guerre mondiale na subi autant de spoliation que le peuple russe actuellement.

Pour moi ça me choque, cest une grande injustice. Je pense quau-delà des crises actuelles il faut voir léquilibre des peuples, il faut voir léquilibre des nations, il faut voir léquilibre du monde et de lEurope.

Bien évidemment la culture cest une des voies je dirais préférée et universelle pour rapprocher nos deux peuples.

Je pense que ce qui nous unit cest aussi notre histoire commune et ce qui nous uni cest le reste, comment vous dire lamour, limmense considération que je porte, que ma famille porte à la richesse de la culture russe, à la richesse du monde russe.

Récemment un prix Nobel de physique disait:

"On veut détruire la culture russe mais comment peut-on détruire un pays qui est responsable de plus de la moitié des découvertes fondamentales en chimie, en physique et en mathématiques?"

Vous êtes un grand pays, vous êtes un pays qui a une histoire fantastique et malheureusement le modèle néo-néolibéral inspiré des Américains vise à détruire quelque chose de bien plus fondamental que gérer un équilibre économique et politique, mais aussi vise à détruire toute une culture et comme je vous lai indiqué on sape les fondements, on sape la conscience dun peuple parce quon veut détruire les deux piliers de la civilisation qui sont la religion et la foi pour le remplacer par une culture du court terme, de la satisfaction personnelle.

On sattaque au fondamentaux, et je viens de voir, même de léducation, et je pense que cest quelque chose de grave et il faut garder ses remparts et cest ce qui nous unit traditionnellement depuis longtemps avec le la culture russe.

Cest cette notion je dirais, comment dire, un petit peu, un petit peu irrationnelle, un petit peu folle que Dostoïevski décrivait très bien et cest ce qui fait la foi. En fait la foi cest un des piliers, cest un des piliers de la Russie et je crois que Dostoïevski le citait:

Nul ne peut arracher au Russe sa foi si ce nest lui-même

Cest ça qui fait votre force et votre cohésion cest ce qui fait aussi la force des Français, cest ce qui fait la force de chaque nation de chaque pays européen, tout comme les notions de patriotisme, damour de la nation, la famille et la religion qui sont malheureusement des valeurs quon tend à vouloir détruire pour mieux réduire la capacité des peuples, des individus à sémanciper, qui vise à détruire leur intégrité et donc à mieux les manipuler parce que ça aboutit à une perte de repère.

Irina Dubois:

Merci beaucoup pour ce message despoir. On va poursuivre nos actions dans les années qui viennent, je dis bien les années qui viennent, parce quon aura besoin de ces relations fortes, stratégiques et cordiales avec, entre la Russie et la France et parce que le dialogue ne doit jamais cesser. Merci beaucoup.

Pierre De Gaulle:

Sachez en tout cas que vous nêtes pas seuls, quil y a beaucoup de gens dans le monde, encore une fois, deux tiers de la population mondiale, en France et en Europe, qui sont avec vous et qui continueront ce travail avec vous et vous pourrez compter sur mon soutien et ma coopération pour poursuivre cette reconstruction dans lespoir et dans le renouveau. Merci Madame.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouvelle-intervention-de-pierre-de-245717

http://cieldefrance.eklablog.com/urgentissime-nouvelle-intervention-de-pierre-de-gaulle-sur-le-conflita213605651

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du Général De Gaulle à loccasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie - TEXTE INTÉGRAL - VIDÉO -

http://cieldefrance.eklablog.com/discours-de-pierre-de-gaulle-petit-fils-du-general-de-gaulle-a-l-occas-a212801269




0
0
0





( 9 2023, 02:20)
eskadra ( 10 2023, 01:05)
.
Les Rencontres du Papotin France 2.
-, , . , , .
, .
, , , .
, , , - .
The Telegraph , Les Rencontres du Papotin 2022 . . . ,    AMX-10 RC 105 .
  2022 200 . 76,5 . , .

, 24 2022 . .
, ,           .